Les algorithmes, arme de destruction massive du XXIème siècle

Le Big Data est le nouvel eldorado de l’économie mondiale numérisée et nous promet une vie plus facile et meilleure.
Mais, comme le note Hubert Guillaud de la FING dans son article  » les algorithmes doivent rendre compte de leurs impacts » , « le Big Data est avant tout un monde de boîtes noires ».
N’oublions pas que toute économie ou toute société n’est solide et pérenne qu’à travers la confiance entre un acheteur et un vendeur, entre un citoyen et un autre citoyen. On le voit à travers l’essor actuel de l’économie collaborative.
Les controverses, puis les procès, ne vont pas tarder à poindre leur nez  !!!!!

 

La naïveté française

Ne manquez pas cet article de François Nemo sur l’avenir de nos startup et entreprises du numérique, qui reprend une idée qui nous est chère à l’agence : Nos excellents ingénieurs et experts doivent comprendre rapidement que ce n’est plus seulement la technologie qui permettra le développement et le succès de leur startup ou leur entreprise, mais bien le décryptage et la compréhension de son écosystème. Il y a nécessité de prendre de la hauteur ou de changer d’échelle !
La nature a expérimenté avec succès ce changement d’échelle à travers la complexité qu’elle a déployé depuis des millions d’années. L’exemple des fractales est saisissant de simplicité.

La nature : notre prochain livre pour innover

A l’agence, nous aimons  des tutoriels courts pour expliquer simplement les innovations et les nouveaux concepts : l’interview d’Idriss Aberkane, professeur à Centrale Supélec nous donne la définition du biomimétisme et de ses principes à travers des exemples très rigolos. 30 minutes de plaisir…….

Le mouvement des fourmis

Nous venons de créer ce collectif afin de montrer qu’en PACA de jeunes entreprises placent le développement durable et ses valeurs au coeur de leur stratégie : Les fourmis de Paca partie 1     et      Les fourmis de Paca partie 2 

Notre objectif est de fédérer nos compétences respectives complémentaires et nos énergies afin de faciliter la mutation vers un monde économique moins impactant pour la planète.

La sécurité et la loi vont – elles tuer Internet?

Internet est devenu pour tous un outil quotidien en très peu de temps, signe de son utilité. A tel point que certains experts en explorent les limites d’usage, comme l’avocate Jennifer Granick dans un récent article.

Si Internet était au départ le symbole de la liberté individuelle et de l’autonomie, son fonctionnement actuel s’oriente vers la propriété : quelques sociétés privées captent les données personnelles de millions d’internautes.  Il y a de plus en plus de contrôles et de lois et de moins en moins de confidentialité.

Tous les acteurs sont concernés : en premier lieu, nous, les internautes, qui cédons à la facilité : il est plus convivial de mettre ses données sur le Cloud que de penser à faire régulièrement des sauvegardes sur disque externe !!! Quand c’est trop facile, la déception n’est jamais loin…..

Nous avons, d’après Jennifer Granick, une autre difficulté :  « … elle explique que cet échec est lié au fait que notre capacité à connaître, modifier et faire confiance à la technologie que nous utilisons est limitée à la fois par la loi et notre capacité à comprendre les systèmes complexes. La loi empêche de plus en plus de bricoler, de détourner, de contourner, de regarder à l’intérieur des logiciels… »

Après l’apprentissage du code à l’école, devrions-nous aussi y apprendre les principes de la complexité ? J’en suis, pour ma part, totalement convaincue. Comprendre les systèmes complexes nous permet d’appréhender notre environnement et nos relations avec beaucoup plus de simplicité et nous apporte des réponses simples à des situations incompréhensibles, si l’on utilise seulement nos repères purement cartésiens. Je vous suggère de visiter le blog de Marc Halévy sur cette thématique.

Un exemple frappant de système complexe, que nous vous avons présenté dans un précédent article : les fractales.

Les algorithmes naturels définis par Bernard Chazelle

Je vous invite à découvrir la vidéo de Bernard Chazelle qui nous explique simplement comment la nature va nous aider à progresser dans la connaissance et le développement des algorithmes que l’on utilise tous les jours…