La Biennale du design de Saint-Etienne

Cette manifestation où les designers du monde entier s’interrogent au-delà de leur discipline et présentent projets et réalisations a lieu à Saint Etienne. Cette année, elle illustre ce que peut faire une ville qui, refusant de céder à la sinistrose, a su s’inventer un Océan Bleu.

Le thème de cette 8ème édition : l’Empathie ou l’expérience de l’autre permet d’insister sur l’absolue nécessité de co-construire l’innovation. L’occasion de voir que le design est bien plus qu’un décor convoqué pour faire joli après que le R&D ait consacré les budgets aux seules inventions technologiques. Le design doit être intégré en amont des projets en co-construction avec les futurs utilisateurs de produits ou services en devenir. Depuis quelques éditions, les projets présentés à la Biennale attestent de la prise de conscience écologique. Même si ce n’est pas le but premier de leurs travaux, peu de designers ignorent la nécessite de concevoir des produits respectueux de l’environnement. Ainsi les matériaux sont recyclables et/ ou issus de matériaux recyclés, les appareils veillent à être économes en énergie etc. Voici les choses vues qui entrent en résonance avec ce qui nous préoccupe dans ce blog :

  • Watercone, un dessalinisateur d’eau qui fonctionne sans moteur, ni produit chimique mais utilise le bon vieux principe évaporation-condensation.
  • Une veilleuse substrat conçue par Helena Amalric en collaboration avec le biologiste Didier BLAHA. Pour veiller sur les bébés, elle installe dans un bocal des champignons luminescents…. zéro électricité, zéro piles.
  • Dans l’exposition Traits d’Union, le MOBO, (BETC Design / Orange) petit container sympathique qui sourit aux gens venus lui donner leur mobile pour être recyclé
  • la Pausette de l’expo Artifact, malin et qu’il serait bien utile de généraliser vu le nombre de poteaux qu’il y a dans nos villes
  • Dans l’expo « Demain c’est aujourd’hui », le vélo en kit de ProdUser : seules les pièces qui assemblent les tubes sont vendues, …. et pour les tubes, on met ce qu’on a sous la main.
  • Egalement dans « Demain c’est Aujourd’hui » Take Away Data de Marta Polenghi et Kristina Sandqvist est un ticket de caisse qui vous donne des infos intelligentes sur vos achats (attention gluten si vous êtes allergique, combien de bouteilles de soda bues dans la semaine, il ne te manquerait pas un peu de lessive ? … etc.)
  • Humanitaria design bureau transforme les boites en carton Nutriset en un sommier qui se monte en découpant simplement les cartons sans couteau.
  • Le Mast Humidifier de Shin Okada ressemble à un bateau et parfume la maison sans électricité
  • Les tabourets Momo de Luciana Gonzalez qui donne une 2ème vie aux bobines de fil de téléphone.

… bref, des centaines d’innovations à voir avant le 31 mars 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *