Le marketing durable

Le premier rôle du marketing est d’anticiper les besoins et les attentes du client final pour valoriser l’innovation sur son marché.

Pour passer de l’idée au marché, pour que l’invention devienne une innovation, elle doit être rentable. C’est le deuxième rôle du marketing.

En troisième lieu, le marketing est le communicant de l’entreprise, en externe comme en interne, et à tous les niveaux pour éviter les déperditions d’énergie dues aux freins au changement et fédérer toutes les parties prenantes vers un seul et unique cap.

Adopter une démarche biomimétique, quand on lance un projet d’innovation, c’est augmenter la probabilité de le concrétiser durablement, c’est assurer sa rentabilité, c’est faciliter sa mise en oeuvre en limitant les freins au changement.

  • Améliorations continues plutôt que révolution dont on ne maîtrise pas les effets.
  • Créées dans et par l’entreprise plutôt qu’avec des directives arbitraires venant de l’extérieur.
  • Acceptant les essais, les erreurs et les corrections.
  • Créatrice de valeur ajoutée grâce à de nouveaux produits ou services.
  • Préservant la cohésion interne quand elle touche les process.